Motivation énergie

Se relever et booster son énergie grâce à l’auto-motivation

L’écriture me demande certains efforts et beaucoup de motivation. En effet, je dois avoir l’esprit clair et me tenir loin des distractions. De cette manière, je peux me plonger dans un océan de lecture pour mes recherches. Par conséquent, ce travail est très chronophage et la tentation de procrastiner est grande. Les jours ou je lutte me rappellent quand j’étais petit et que je tournais autour du pot, au lieu de faire mes devoirs. De plus, mon enfant intérieur refuse quelques fois les contraintes et a juste envie de jouer.

Il y a des jours avec et des jours sans

Ce fut le cas aujourd’hui. Je me suis senti fatigué. Après un réel effort pour sortir du lit, je suis directement allé m’assoir sur le canapé. Mes gestes étaient lents. Je me suis senti paresseux. Toutefois, mon objectif était d’écrire l’article que vous êtes en train de lire. Alors, quels sont les moyens que j’ai utilisés pour me bouger les fesses et ne pas remettre cette tâche à plus tard ? Comment ai-je trouvé l’énergie de le faire ? Je vous raconte tout.

Pour répondre au manque d’énergie, il est coutume de vouloir traiter l’aspect physique de ce mal :

  • En pratiquant du sport pour se remettre en forme.
  • En contrôlant sa nutrition.
  • En prenant des compléments alimentaires.
  • En allant voir le médecin lorsque l’on souffre d’insomnie.
  • En vérifiant si on ne fait pas d’apnée du sommeil.
  • En faisant des analyses de sang pour contrôler la production d’hormones dans la thyroïde.
  • Etc.

Or, dans cet article, nous allons changer la donne, en nous intéressant plutôt à l’aspect psychologique de la production d’énergie.

Malgré ce début de journée pénible, j’ai réussi à provoquer chez moi le changement nécessaire pour me remettre sur les rails. Pour cela, je me suis reconnecté à ce qui est important pour moi, à ce qui me passionne. J’ai pensé à mes lecteurs et à la valeur que je leur apporte. J’ai pensé à mes clients du jour. Je sais qu’après chaque séance de coaching, je me sens toujours dans une forme olympique.

Peu de personnes ont cette chance de faire ce qu’il leur plait vraiment dans la vie. Est-ce que c’est votre cas ? Quand ce n’est pas le cas, nous devons redoubler d’efforts pour nous sentir motivés. Ainsi la passion est la clé d’une source d’énergie inépuisable, mais ce n’est pas tout.

Motivation Passion
la passion est la clé d’une source d’énergie inépuisable qui provoquera le changement nécessaire pour se remettre sur les rails.
Mettons un peu d’ordre dans tout ça

J’accueille des différents types de clients ayant des demandes liées au manque de motivation. Par exemple, la personne qui est au chômage depuis 12 mois, qui traine toute la journée sur le canapé, à regarder la télévision, au lieu de chercher du travail. Celle-ci souffre de la paresse la plus problématique.

Puis il y a l’autre type. Une personne avec de belles performances, mais qui a du mal à augmenter le rythme. Elle aimerait décrocher la lune mais manque de motivation pour la prochaine étape. Par conséquent, elle stagne. Et vous quels sont les problèmes que cela engendre chez vous ?

Dans les deux cas, le syndrome du « poil dans la main » génère beaucoup de mal-être. En effet, le temps passe tellement vite. Personnellement, je refuse de le perdre et que ma mission de vie ne s’accomplisse pas. Alors, pour éviter ce tourment, voyons les différents facteurs qui déterminent notre motivation.

Imaginez que vous êtes invité à un mariage et que vous désirez perdre du poids pour pouvoir enfiler votre belle tenue. Où alors que vous devez dépenser moins d’argent, car votre banquier ou votre partenaire vous met la pression. Ici, la source vient de l’extérieur.

En revanche, si votre but, en perdant du poids, est plutôt le désir de vous sentir bien dans votre peau, dans un corps sain. Où alors que l’envie de dépenser moins vient de la volonté de faire des économies, de pouvoir investir, de trouver l’indépendance financière. Alors, la source vient de l’intérieur.

Ces deux catégories impactent fortement notre endurance. Quand vous ressentez de la flemme et avez du mal à accomplir une tâche, il s’agit probablement de la motivation extrinsèque (extérieure). Quand vous vous sentez pousser des ailes, alors, il s’agit surement de la motivation intrinsèque (intérieure).

Nous pouvons aussi distinguer la motivation négative et la motivation positive.

Quand c’est le négatif qui nous anime, nous pensons aux difficultés que nous aurons si nous ne faisons rien. C’est-à-dire, tout le malheur qui va nous tomber dessus si nous nous laissons aller à la fainéantise. Bien sûr, Nous pouvons y trouver de l’énergie et beaucoup réussissent avec cet état d’esprit. Néanmoins, une fois que nous atteignons un niveau de vie confortable et que nous nous sentons à l’aise, nous restons bloqués. Ainsi, nous sommes parvenus à éviter le pire et désormais, nous avons du mal à bouger maintenant que tout va bien. Mais cela provoque un effet « yoyo ».

Ceux qui ont le plus de succès sont, au contraire, inspirés positivement. En effet, avec un état d’esprit constructif, nous visualisons tout le plaisir qui va découler de nos actions. Par conséquent, nous sommes déterminés à aller plus loin sans faiblir, étant donné que nous pensons surtout à tous les bienfaits que nous allons en tirer.

Motivation intrinsèque
La motivation intrinsèque et la vision positive vous fera pousser des ailes.
Ne plus être mou et se mettre à carburer.

Voici 3 questions importantes pour sonder vos réserves d’énergie.

  1. Premièrement, avez-vous un objectif de vie qui vous tient vraiment à cœur ? En avez-vous une vision réellement convaincante et positive pour avoir la force de la matérialiser ?
  2. Ensuite, avez-vous identifié vos dix plus grandes valeurs ? Vos actions sont-elles alignées avec celles-ci ?
  3. Enfin, prenez-vous le temps de vous écouter ? A quand remontent vos dernières vacances ? Si cela fait plus de 6 mois que vous travaillez dur, attendez-vous à devenir paresseux. En somme, vous avez assurément besoin de recharger vos batteries.

Si en ce moment même, vous vous sentez abattu et souhaitez avoir plus de dynamisme, voici comment y arriver.

Quand vous êtes démoralisé, il ne faut pas s’attendre, du jour au lendemain, à sauter du lit avec un mental de champion. En réalité, cela ne fonctionnera qu’avec la technique des petits-pas. C’est pourquoi, il convient mieux de construire de nouvelles habitudes en douceur.  Alors, démarrez lentement et à petites doses. Ensuite, l’action produira rapidement une montée en puissance.

Aussi, le plus important est de ne pas rester assis à réfléchir à un moyen de vous motiver. De stagner, en vous posant milles et une questions du genre :

« Quelle technique de développement personnel, pourrais-je appliquer pour faire ce que j’ai à faire ? »

Aujourd’hui, ce qui m’a véritablement aidé à sortir de ma léthargie a été, tout simplement, de commencer à agir !

J’ai arrêté de me faire tout le scénario mentalement et me suis mis en mouvement. C’est bête à dire mais : rien ne se passe, si on ne fait rien. En définitive, ce qui distingue les gagnants des perdants, les gens qui réussissent de ceux qui échouent est :  L’ACTION.

Alors peu importe ce que vous souhaitez accomplir : FAITES-LE ! Comme le dit si bien la pub de Nike : JUST DO IT.

Ce ne sera pas aussi difficile que vous ne l’imaginiez. Ce ne sera pas aussi douloureux. Car, une fois lancé, vous vous sentirez bien. Puis, vous vous demanderez même comment vous avez pu être autant paralysé, il y a quelques heures. C’est comme s’il s’agissait d’une personne différente.

Lancez-vous, en douceur et à moitié. Faites un petit pas. Puis, vous créerez l’élan dont vous avez besoin. Et surtout, autorisez-vous à ne pas être parfait. Si vous ramez, alors c’est que vous avez besoin d’une pause. De ce fait, permettez-vous d’être fainéant et ne culpabilisez pas.

Pour vous remercier de m’avoir lu jusqu’à la fin, je vous offre, en conclusion, une belle citation de William James :

« L’action n’apporte pas toujours le bonheur, mais il n’y pas de bonheur sans action. »

Motivation stagner assis
Il ne se passera jamais rien si nous restons assis à réfléchir à un moyen de vous motiver, Pour monter en puissance, il faut agir.

Merci de me laisser votre commentaire pour me faire part de votre réaction et de suivre la page Facebook si vous avez aimé cet article. Partagez cet article avec vos amis si le contenu vous a intéressé et jetez un coup d’oeil à la chaine YouTube. Pour me contacter directement, vous pouvez laisser un message ici.

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

5 commentaires

  1. Et oui ! Le bonheur est autant dans le chemin que dans l’atteinte du résultat… Quand on a compris cela on se concentre plus sur le plaisir à dépasser l’effort, à s’accomplir. Mais tout part également d’une bonne connaissance de soi car nous n’avons pas tous les mêmes ressorts. Merci Walid !

  2. Un article qui tombe à point… Je sais déjà à qui je vais le transférer ;-p
    Mais il me parle aussi beaucoup… Néanmoins, j’ai trouvé ce qui me fait me mettre en mouvement c’est cette simple phrase « AGIR, C’EST REUSSIR ». Je fais un nombre incalculable de choses quand je me la répète ! Si elle peut en aider d’autres, c’est CADEAU 🙂

  3. Merci beaucoup Walid pour cet article inspirant ! 🙂

    Il me fait penser à plusieurs choses. D’abord, il m’a fait penser à un proverbe Chinois : « Ne craignez pas d’avancer lentement, craignez seulement d’être à l’arrêt » Proverbe Chinois.

    Ensuite à une phrase du film de Million Dollar Baby : « Quelques fois, la meilleure façon de porter un coup, c’est de reculer. Mais à trop reculer, on finit par ne plus se battre. » (Eddie).

    Pour finir, je dirais qu’il convient de trouver le juste équilibre : avancer ou pivoter mais ne jamais s’arrêter…

  4. Article vraiment très inspirant et motivant !! Moi aussi j’aurais tendance à écouter mon enfant intérieur plus « fun », mais je me rappelle pourquoi je veux réussir mes projets et c’est reparti ! Et c’est tout aussi fun 🙂 et en plus gratifiant.
    C’est vrai, la vision est essentielle ! Pour me motiver je me suis créé un tableau de visualisation que je peux voir tous les jours pour rester dans le game !!
    Merci ! 😉

  5. Parfait Walid, tu m’as donné la pêche … reboosté et j’adore la phrase en conclusion « L’action n’apporte pas toujours le bonheur, mais il n’y pas de bonheur sans action. » … Pour ma part lorsque qu’il faut que je m’extirpe d’une envie léthargique … je marche en forêt et me charge en vitamine G, l’endorphine des arbres … un petit tour et ça repart 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *